Un train atteint 603 km/h au Japon

Ce train japonais à sustentation électromagnétique devrait entrer en service en 2027.

FRANCE 2

C'est une première mondiale. Ce "maglev" (acronyme anglais de Magnetic Levitation, sustentation électromagnétique) est le prototype d'un futur train japonais. Pour la première fois, il a atteint la vitesse de 603 km ce mardi 21 avril, et l'a maintenue pendant plus de 10 secondes.
L'expérience s'est déroulée avec des passagers à bord, sur la ligne spéciale, à Yamanashi, dans le centre du Japon. "J'en ai la chair de poule, je suis très heureuse d'avoir vécu ce moment historique. Je veux vraiment le prendre un jour", lance une Japonaise au micro de France 2.

Tokyo-Nagoya : 286 km en bientôt 40 minutes

Grâce à la sustentation électromagnétique, ce train flotte dans les airs, suspendu au-dessus du sol, sans toucher de rails.
Il devrait entrer en service en 2027, sur une ligne entre Tokyo et Nagoya, et parcourir les 286 kilomètres entre les deux villes à une vitesse de 500 km/h. Le projet devrait coûter 42 milliards d'euros. Cette ligne devrait ensuite être prolongée jusqu'à Osaka.

Le JT
Les autres sujets du JT