Un an après la catastrophe, le nouveau visage du Japon

Le 11 mars 2011, un tremblement de terre suivi d'un tsunami ont frappé le Japon. Ils ont fait plus de 23 000 morts et disparus. Une année plus tard, les photographes de l'AFP et de Reuters sont retournés sur les lieux des clichés qu'ils avaient pris au lendemain du drame. Cette fois, ils ont immortalisé le pays en train de se reconstruire.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le 11 mars 2011, un tremblement de terre suivi d'un tsunami ont frappé le Japon. Ils ont fait plus de 23 000 morts et disparus. Une année plus tard, les photographes de l'AFP et de Reuters sont retournés sur les lieux des clichés qu'ils avaient pris au lendemain du drame. Cette fois, ils ont immortalisé le pays en train de se reconstruire.

Déplacez à l'aide de votre souris la barre qui se situe au centre de l'image pour découvrir ce nouveau visage du Japon.

before
after


1 / 27 - La ville de Miyako (préfecture d'Iwate), le 11 mars 2011 (G) puis le 16 janvier 2012 (D). TORU YAMANAKA / JIJI PRESS / AFP

before
after


2 / 27 - Le port d'Otsuchi (préfecture d'Iwate), le 16 avril 2011 (G) puis le 16 janvier 2012 (D). TORU YAMANAKA / YASUYOSHI CHIBA / AFP

before
after


3 / 27 - La ville de Kesennuma (préfecture de Miyagi), le 18 mars 2011 (G) puis le 14 janvier 2012 (D). PHILIPPE LOPEZ / TORU YAMANAKA / AFP

before
after


4 / 27 - La ville d'Ishinomaki (préfecture de Miyagi) le 12 mars 2011 (G) puis le 13 janvier 2012 (D). TORU YAMANAKA / JIJI PRESS / AFP

before
after


5 / 27 - La ville de Natori (préfecture de Miyagi), le 13 mars 2011 (G) puis le 12 janvier 2012 (D). MIKE CLARKE / AFP

before
after


6 / 27 - La ville d'Ishinomaki (préfecture de Miyagi), le 15 mars 2011 (G) puis le 13 janvier 2012 (D). KIM JAE-HWAN / AFP

before
after


7 / 27 - La ville d'Ishinomaki (préfecture de Miyagi) le 15 mars 2011 (G) puis le 13 janvier 2012 (D). TORU YAMANAKA / KIM JAE-HWAN / AFP

before
after


8 / 27 - Le port de Kamaishi (préfecture d'Iwate), le 11 avril 2011 (G) puis le 18 février 2012 (D). TORU HANAI / REUTERS

before
after


9 / 27 - La ville de Minamisoma (préfecture de Fukushima), le 12 mars 2011 (G) puis le 11 janvier 2012 (D). KAZUHIRO NOGI / TORU YAMANAKA / AFP

before
after


10 / 27 - La ville d'Otsuchi (préfecture d'Iwate), le 15 mars 2011 (G) puis le 18 février 2012 (D). ALY SONG / KIM KYUNG-HOON / TORU HANAI / REUTERS

before
after


11 / 27 - La ville de Rikuzentakata (préfecture d'Iwate), le 19 mars 2011 (G) puis le 19 février 2012 (D). DAMIR SAGOLJ / TORU HANAI / REUTERS

before
after


12 / 27 - La ville de Tagajo (préfecture de Miyagi), le 13 mars 2011 (G) puis le 12 janvier 2012 (D). TORU YAMANAKA / KIM JAE-HWAN / AFP

before
after


13 / 27 - La ville de Minamisanriku (préfecture de Miyagi), le 18 mars 2011 (G) puis le 14 janvier 2012 (D). FRED DUFOUR /TORU YAMANAKA / AFP

before
after


14 / 27 - La ville de Kesennuma (préfecture de Miyagi), le 16 mars 2011 (G) puis le 14 janvier 2012 (D). PHILIPPE LOPEZ / TORU YAMANAKA / AFP

before
after


15 / 27 - La ville de Miyako (préfecture d'Iwate), le 5 avril 2011 (G) puis le 17 février 2012 (D). TORU HANAI / REUTERS

before
after


16 / 27 - La ville de Kesennuma (préfecture de Miyagi), le 31 mars 2011 (G) puis le 19 février 2012 (D). DAMIR SAGOLJ / TORU HANAI / REUTERS

before
after


17 / 27 - La ville de Tagajo (préfecture de Miyagi), le 13 mars 2011 (G) puis le 12 janvier 2012 (D). KAZUHIRO NOGI / TORU YAMANAKA / AFP

before
after


18 / 27 - Le port d'Otsuchi (préfecture d'Iwate), le 31 mars 2011 (G) puis le 16 janvier 2012 (D). TOSHIFUMI KITAMURA / TORU YAMANAKA / AFP

before
after


19 / 27 - La ville d'Urayasu (préfecture de Chiba), le 11 mars 2011 (G) puis le 21 janvier 2012 (D). TOSHIFUMI KITAMURA / TORU YAMANAKA / AFP

before
after


20 / 27 - L'aéroport de Sendai situé près de la ville de Natori (préfecture de Miyagi), le 13 mars 2011 (G) puis le 12 janvier 2012 (D). MIKE CLARKE / TORU YAMANAKA / AFP

before
after


21 / 27 - La ville de Rikuzentakata (préfecture d'Iwate), le 22 mars 2011 (G) puis le 15 janvier 2012 (D). NICOLAS ASFOURI / TORU YAMANAKA / AFP

before
after


22 / 27 - La ville de Rikuzentakata (préfecture d'Iwate), le 13 mars 2011 (G) puis le 19 février 2012 (D). TORU HANAI / REUTERS

before
after


23 / 27 - La ville d'Ofunato (préfecture d'Iwate), le 14 mars 2011 (G) puis le 15 janvier 2012 (D). TOSHIFUMI KITAMURA / TORU YAMANAKA / AFP

before
after


24 / 27 - La ville de Natori (préfecture de Miyagi), le 11 mars 2011 (G) puis le 1er mars 2012 (D). REUTERS / KYODO

before
after


25 / 27 - La ville de Kesennuma (préfecture de Miyagi), le 13 mars 2011 (G) puis le 1er mars 2012 (D). REUTERS / KYODO

before
after


26 / 27 - Le centre des objets trouvés de la ville de Natori (préfecture de Miyagi), le 9 avril 2011 (G) puis le 5 mars 2012 (D). REUTERS / KYODO

before
after


27 / 27 - La ville de Minamisanriku (préfecture de Miyagi), le 22 mars 2011 (G) puis le 21 février 2012 (D). CARLOS BARRIA / TORU HANAI / REUTERS

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.