Hagibis : le Japon n'avait pas connu un typhon si fort depuis 60 ans

Alors que le Japon est balayé par le typhon Hagibis, le 23h reçoit en plateau Badaoui Rouhban, spécialiste prévention des catastrophes naturelles et consultant des Nations unies.

franceinfo

Le typhon qui touche actuellement le Japon est particulièrement violent. "Il y a une échelle qui détermine la force des typhons. Là, il s'agit d'un phénomène de typhon très violent et le Japon n'en a pas connu d'aussi fort depuis 1958. Aujourd'hui, les autorités japonaises lui ont donné le niveau 5, le niveau maximal d'alerte. C'est pour cela qu'il y a eu ordre d'évacuation", explique Badaoui Rouhban spécialiste prévention des catastrophes naturelles et consultant des Nations unies sur le plateau du 23 Heures de franceinfo.

Pas de lien entre le typhon et le séisme

Le typhon a été baptisé Hagibis, ce qui signifie vitesse en philippin. Elle est surprenante la vitesse à laquelle il s'est déplacé ? "C'était une vitesse d'à peu près 230 km/h pour la vitesse des vents. Le typhon lui faisait environ 23 kilomètres par heure. Il était quand même assez stationnaire", poursuit le spécialiste. Les éléments se déchaînent au Japon, également touché par un séisme. Les deux événements sont-ils liés ? "Pas du tout. C'est une pure coïncidence. Le séisme était d'une magnitude faible par rapport au Japon et il n'a pas engendré de tsunami", conclut Badaoui Rouhban.

Le JT
Les autres sujets du JT
(HIROTO SEKIGUCHI / YOMIURI)