Japon: pour Shinzo Abe, le vieillissement de la population est un atout

Au Japon, les plus de 75 ans sont désormais plus nombreux que les moins de 35 ans, étrangers compris. C’est ce qui ressort du recensement de 2015 dont les tous derniers chiffres ont été publiés fin octobre 2016. Le Premier ministre Shinzo Abe, voit dans le vieillissement de la population un signe plutôt encourageant.

Une Japonaise portant un bandeau avec le drapeau national applaudit le Premier ministre japonais Shinzo Abe en meeting éléctoral à Tokyo, le 9 juillet 2016.
Une Japonaise portant un bandeau avec le drapeau national applaudit le Premier ministre japonais Shinzo Abe en meeting éléctoral à Tokyo, le 9 juillet 2016. (TORU YAMANAKA / AFP)

Même en déplaçant le curseur sur les plus de 75 ans, au lieu des plus de 65 ans, âge pris en compte jusqu’à présent, les chiffres du dernier recensement montrent que 12,8% de la population au Japon a plus de 75 ans et 12,6% moins de 35 ans.

Les Japonais âgés de plus de 65 ans représentent 26,6% de l'ensemble des habitants de l'archipel avec une proportion de plus de 30% dans 12 des 47 préfectures.

Le Japon fait le choix de laisser diminuer la population en âge de travailler (de trois millions sur les trois dernières années) et de miser sur les industries fortement automatisées et sur la fabrication des robots.

Le déclin démographique, un atout pour Shinzo Abe
«Le Japon vieillit et sa population diminue mais ce sont des encouragements pour nous», a dit Shinzo Abe. «Pourquoi? Parce que nous continuerons à être motivés pour faire augmenter notre productivité», a-t-il ajouté avant de citer notamment les robots, les capteurs et l'intelligence artificielle. «Ainsi, paradoxalement, la démographie du Japon est un atout et pas un handicap», a-t-il ajouté.
 
Les municipalités s'activent pour garder les gens en bonne santé chez eux le plus longtemps possible. Suivant le degré de dépendance des plus âgés, des systèmes de surveillance et d'accompagnement ont été mis au point. Cela va de l'alarme qui sonne si la porte des toilettes reste fermée pendant plus de 5h, ou si la canne reste trop longtemps dans une position horizontale, au passage régulier de volontaires, selon Géopolis.


Le Japon réticent à l'accueil massif d'étrangers
Les personnes de plus de 65 ans sont 34,6 millions dans l'archipel, soit 27,3% de la population, un record et la plus forte proportion parmi les pays développés. Malgré une diminution de la population en âge de travailler, Shinzo Abe a fait valoir que le Produit intérieur brut du Japon avait augmenté de 0,4% au premier trimestre de l'année 2016.

La population au Japon s'établissait à 127,09 millions d'habitants en 2015, contre 128,06 millions en 2010. Malgré ce déclin démographique, le Japon reste réticent à l'accueil massif d'étrangers. Ces derniers ne représentent que 1,38% de la population. En 2014, sur les 5000 étrangers qui ont demandé au Japon le statut de réfugiés, seuls onze l’ont obtenu, soit 0,2%, rappelle Géopolis.