Japon : les boxeurs iront-ils aux Jeux olympiques ?

En vue des Jeux olympiques à Tokyo (Japon) en 2020, les boxeurs nippons craignent de ne pas pouvoir combattre si le CIO exclut la discipline.

FRANCEINFO

Ces boxeurs japonais rêvent de participer aux Jeux olympiques. Mais, pour cela, il faudrait que la boxe, discipline historique des jeux, soit au programme de Tokyo 2020 (Japon). Car le 30 novembre dernier, le Comité international olympique a gelé l'organisation du tournoi, suite aux différents problèmes de gouvernance et d'éthique qui touchent la Fédération internationale de boxe. "Ce serait franchement révoltant pour nous boxeurs, si on nous enlevait ce rêve des JO qui s'approche à grands pas", s'indigne Yudai Shigeoka, boxeur.

Un coup pour la discipline

Déjà, en 2016 à Rio de Janeiro (Brésil), le CIO avait suspendu 36 officiels et arbitres. "Si la boxe n'est pas aux JO, on risque de voir diminuer la population de boxeurs et de manière générale, ce serait un vrai coup derrière la tête pour le développement de la discipline", craint Sadanobu Uchida, président de la Fédération japonaise de boxe. Le rêve de ces boxeurs de combattre dans leur pays pourrait être mis au tapis si le CIO prend la décision d'exclure définitivement la boxe des JO de Tokyo 2020.

Jeff Horn après sa victoire contre Manny Pacquiao, dimanche 2 juillet 2017 à Brisbane (Australie).
Jeff Horn après sa victoire contre Manny Pacquiao, dimanche 2 juillet 2017 à Brisbane (Australie). (PATRICK HAMILTON / AFP )