VIDEO. "Je savais que je faisais face à la mort", témoigne une survivante de la bombe atomique à Hiroshima

Elle a survécu à la bombe atomique qui a détruit Hiroshima et fait 140 000 morts. Depuis, Setsuko Thurlow milite pour l'interdiction de toutes les armes nucléaires. Brut l'a rencontrée.

BRUT

"Cette catastrophe a été causée par une seule bombe. Aujourd'hui, nous en avons 14 000."

Le 6 aout 1945, Setsuko Thurlow était à Hiroshima quand la bombe nucléaire "Little Boy" a détruit la ville. "Une nuit, j'ai repris conscience dans l'obscurité totale et le silence. Je me suis retrouvée clouée sous les gravats", témoigne-t-elle. S'en suivent plusieurs minutes de torpeur avant que Setsuko ne soit secourue : "Quelqu'un a secoué mon épaule gauche par derrière et a dit 'n'abandonne pas, n'abandonne pas. Continue de bouger. Continue de t'agiter. Continue de taper des pieds.'"

Des centaines de milliers de morts

Avant le bombardement, Hiroshima était peuplée de 340 000 habitants. Cette tragédie a causé un total de 140 000 morts. Le bombardement atomique de Hiroshima fut le premier de l'histoire et fut suivi par celui de Nagasaki trois jours plus tard causant donc au total 210 000 morts à eux deux. 

"4000 degrés celsius de chaleur"

"Ils n'avaient aucune chance. ils se sont simplement évaporés, incinérés, carbonisés", déplore la survivante. Aujourd'hui, Setsuko Thurlow est une membre fondatrice de l'ICAN (International Campaign to Abolish Nuclear Weapons), comprenez en français la Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires. En 2017, l'ONG a reçu le prix Nobel de la Paix pour le Traité sur l'interdiction des armes nucléaires. "Nous avons appris d'Hiroshima et Nagasaki. Nous devons prendre nos responsabilités en tant que citoyens", conclut Setsuko Thurlow.

Aujourd'hui, 9 pays possèdent l'arme atomique.

VIDEO. \"Je savais que je faisais face à la mort\", témoigne une survivante de la bombe atomique à Hiroshima
VIDEO. "Je savais que je faisais face à la mort", témoigne une survivante de la bombe atomique à Hiroshima (BRUT)