Hiroshima : l'impact sur le Japon d'aujourd'hui

Le Japon commémorait les 70 ans d'Hiroshima. En plateau, Guibourg Delamotte, maître de conférences à l'Institut national des langues et civilisations orientales, revient sur cette triste page de l'Histoire.

FRANCE 3

Il y a 70 ans, le 6 août 1945, la bombe nucléaire était larguée au-dessus d'Hiroshima (Japon). 140 000 personnes ont perdu la vie et la ville a été détruite. Aujourd'hui, jeudi 6 août, une cérémonie d'hommage était organisée.

Pour les Japonais, le traumatisme est toujours vif. Hiroshima "représente pour eux le fait qu'ils aient été victimes de la guerre", explique en plateau, Guibourg Delamotte, maître de conférences à l'Institut national des langues et civilisations orientales, revient sur cette triste page de l'histoire.

Une révision d'un article de la Constitution

Les bombardements de Hiroshima et Nagasaki entretiennent en partie le rejet de la guerre et le pacifisme des Japonais. Un article de la Constitution stipule même que "le Japon renonce à l'usage de la force (ndlr : militaire) comme mode de règlement des différents internationaux", rapporte Guibourg Delamotte. Le gouvernement voudrait revenir sur cet article pour permettre au pays "d'intervenir plus facilement à l'étranger dans des situations où les intérêts du Japon seraient menacés", poursuit en plateau le maître de conférences.

Le JT
Les autres sujets du JT
La bombe atomique est larguée sur la ville d\'Hiroshima, au Japon, le 6 août 1945.
La bombe atomique est larguée sur la ville d'Hiroshima, au Japon, le 6 août 1945. (HIROSHIMA PEACE MEMORIAL MUSEUM / AFP)