Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Fukushima, retour à la vie

A une dizaine de kilomètres de la centrale de Fukushima, Naraha a été évacuée pendant plus de cinq ans. Aujourd’hui, des habitants tentent d'y reprendre une vie normale, au milieu de milliers de tonnes de déchets radioactifs. Un reportage d'"Envoyé spécial".

La vie peut-elle reprendre sur le site d’une des plus grandes catastrophes nucléaires de l’histoire ? Sept ans après, "Envoyé spécial" s’est rendu à Naraha, une petite ville à une dizaine de kilomètres de la centrale de Fukushima.

Ravagée par le tsunami de mars 2011, enveloppée par le nuage radioactif et totalement évacuée de ses 8 000 habitants pendant plus de cinq ans, Naraha est la première des "cités interdites" de Fukushima à rouvrir ses portes.

Des poupées pour se sentir moins seul

Plusieurs centaines d'habitants tentent d'y reprendre une vie normale, au milieu de milliers de tonnes de déchets radioactifs. Peu à peu, des familles entières reviennent mais la ville semble encore bien vide. Un groupe de grands-mères a décidé de repeupler la ville de poupées multicolores, de taille humaine, "pour se sentir moins seules".

Un reportage de Pierre Monégier, David Da Meda, Emmanuel Lejeune, diffusé dans "Envoyé spécial" le 8 mars 2018. 

Envoyé spécial. Fukushima : retour à la vie
Envoyé spécial. Fukushima : retour à la vie (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)