Le Japon dans l'angoisse d'une catastrophe nucléaire

Presque 24 heures après le séisme, une explosion a été entendue à la centrale nucléaire de Fukushima 1, l'un de deux sites qui inquiètent les autorités. La télévision publique NHK, qui a diffusé des images montrant ce qui semble être un nuage de vapeur s'élevant au dessus de la centrale, fait état de plusieurs blessés. Puis la préfecture a annoncé l'effondrement du toit du réacteur.

(Radio France ©Reuters / KYODO Kyodo)

Selon Thierry Charles, directeur de la sûreté des usines à l'Institut de radioprotection et de sûreté, “si une explosion a eu lieu qui met en cause les murs du bâtiment, cela peut être potentiellement grave. Le seul élément un peu rassurant, si tant est que cela soit possible, c’est que le vent va en direction du Pacifique, ce qui permet de limiter l’arrivée de produits contaminants sur l’île japonaise. Mais en cas de fusion du cœur et d’endommagement de l’enceinte, le combustible peut être dispersé et rejeté dans l’environnement.

Sureté nucléaire - Thierry Charles
--'--
--'--
  • 11h04 - L'ordre d'évacuation étendu à 20 kilomètres autour de la centrale

  • 9h47 - La télévision publique NHK conseille aux
    Japonais de se calfeutrer chez eux et de fermer leur fenêtre dans un périmètre “plus large que les 10 km de zone évacuée”

  • 9h35- La préfecture de Fukushima annonce l'effondrement du toit du réacteur de la centrale n°1.

  • 8h52 - Une explosion entendue à la centrale.

simul 8h50°
--'--
--'--
(Radio France ©Reuters / KYODO Kyodo)

Des mesures ont été prises pour évacuer des dizaines de milliers d'habitants vivant dans les environs de ces deux unités de production électrique. Le Premier ministre Naoto Kan, qui a survolé la zone en hélicoptère, a ordonné une évacuation dans un rayon de 10 km de Daiichi où se trouve Fukushima N°1, la centrale dont l'état semble être le plus préoccupant. 45.000 personnes ont déjà ou sont en train de quitter leur domicile.

    • 7h15 - Les autorités nucléaires japonaises jugent très possible que des barres de combustible nucléaire aient fondu ou soit en train de fondre à la centrale
  • 6h26 - Du césium radioactif a été détecté près de Fukushima N°1 toujours selon les médias.

  • 6h16 Selon les médias japonais , “forte probabilité qu'une fusion soit en cours dans un réacteur nucléaire”

    Mais selon un porte-parole de la compagnie d'électricité Tokyo Electric Power qui exploite ce site, un tel phénomène “n'était
    pas en cours” et que la compagnie tentait "“de faire remonter le niveau d'eau”pour refroidir le réacteur.

    Dans la nuit, cette compagnie a commencé à prendre des mesures pour libérer de la pression. Mais ses ingénieurs sur place semblent éprouver des difficultés à manœuvrer l'une des valves de dépressurisation.

simul barral 7h
--'--
--'--

Une autre centrale nucléaire de la région, Fukushima N°2, connaissait aussi des problèmes de refroidissement sur quatre de ses réacteurs et Tepco a pris des mesures de prévention similaires. La population a aussi été appelée à évacuer la zone de cette centrale.

(Radio France © Wikipedia)