Journée d'angoisse autour des centrales nucléaires japonaises

La crainte d’une catastrophe nucléaire a fait trembler le Japon toute la journée, après l’explosion qui s'est produite samedi matin à la centrale de Fukushima. Les autorités nucléaires japonaises ont annoncé dans la soirée que cet accident était moins grave que Tchernobyl et Three Mile Island. Retour sur les principales étapes de cette inquiétante journée.

(Radio France © France Info)

Dernière actualisation à 00h00

  • 23h00 Du combustible aurait fondu dans le réacteur n°1 à Daiichi (agence de sûreté atomique japonaise)

  • 22h26 Les Etats-Unis envoient deux experts nucléaires au Japon (autorité nucléaire)

  • 22h10 Le système de refroidissement d'urgence du réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi est en panne (agence de sûreté atomique japonaise)

  • 18h08 : Le ministre français de l'Industrie Eric Besson déclare que " c'est un accident grave, mais pas une catastrophe ".

  • 18 h : La ministre française de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet annonce qu'il n'y a pas d'inquiétude à avoir pour les populations françaises d'Outre-Mer.
POINT NUCLEAIRE
--'--
--'--
  • 17 h 20 : l'agence japonaise de sécurité nucléaire évalue à 4, sur une échelle de 1 à 7, l'accident nucléaire de Fukushima. L'agence le considère moins grave que celui de 1979 à Three Mile Island (niveau 5), et que celui de Tchernobyl en 1986 (niveau 7). Le niveau 4 qualifie les accidents n'entraînant pas de risque important hors du site.

  • 14 h 47 : les autorités japonaises prennent des dispositions pour distribuer de l'iode aux riverains de Fukushima, afin de les protéger des effets d'éventuelles radiations nucléaires.

  • 14 h 35 : Fukushima est touchée par une secousse de magnitude 6 sur l’échelle de Richter.

  • 13 h : le secrétaire général du gouvernement japonais assure que l’explosion ne concernait pas le caisson du réacteur de la centrale, et que Tepco a pris les mesures nécessaires pour éviter toute aggravation de la situation.

  • 12 h 33 : "Le gouvernement français est en contact permanent avec la communauté française au Japon", assure le ministre des Affaires étrangères dans un communiqué.
japon chef cuistot
--'--
--'--
  • 12 h : le premier ministre japonais Naoto Kan appelle la population au calme et confirme l'explosion.
japon centrale fukushima
--'--
--'--
  • 11 h 20 : le gouvernement japonais annonce l’évacuation des populations dans un rayon de 20 km autour de Daiichi.

  • 9 h 35 : le toit du réacteur de la centrale n°1 s'effondre.

  • 8 h 50 : Une explosion retentit dans la centrale n°1 de Fukushima. Un nuage de fumée s’échappe, plusieurs employés sont blessés. L’exploitant Tepco annonce que la déflagration ne provient pas du réacteur.

  • Samedi, 6 h 16 : les médias japonais annoncent qu’il est très probable qu’une fusion soit en cours dans la centrale nucléaire.
simul barral 7h
--'--
--'--
  • 22 h 49 : l’agence de presse nippone Kyodo annonce un taux de radioactivité 1.000 fois supérieur à la normale dans la centrale.
(Radio France © France Info)
  • Vendredi, 22 h 30 : Le gouvernement japonais évoque le risque d’une fuite radioactive dans l'une des centrales de Fukushima.
    Le risque provient de la panne du système de refroidissement dans l’un des réacteurs de la centrale, survenue après le séisme.
Japon-Fuites radioactives
--'--
--'--