Cet article date de plus de quatre ans.

Japon : une bombe de la seconde guerre mondiale découverte dans la centrale de Fukushima

L'engin, d'une longueur d'environ 85 centimètres pour 15 cm de diamètre, "se trouvait dans le sol à une distance d'un kilomètre des bâtiments des réacteurs 2 et 3 du site", a expliqué un porte-parole de la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Photo aérienne d'une partie du site de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima (Japon), le 27 juillet 2017. (KOTA KAWASAKI / YOMIURI / AFP)

La centrale nucléaire de Fukushima n'a pas encore révélé tous ses secrets. Une bombe datant probablement de la seconde guerre mondiale a été découverte, jeudi 11 août, dans l'enceinte de la centrale, a indiqué un porte-parole de la compagnie exploitante, Tokyo Electric Power (Tepco).

L'engin "a été repéré par un employé d'une société sous-traitante au cours de travaux pour créer un parking", a-t-il expliqué. La bombe, d'une longueur d'environ 85 centimètres pour 15 cm de diamètre, "se trouvait dans le sol à une distance d'un kilomètre des bâtiments des réacteurs 2 et 3 du site", a-t-il précisé.

Une région victime de bombardements américains

"Nous avons prévenu les services de police de Futaba qui sont désormais chargés de suivre le dossier", a ajouté le porte-parole. Ce sont les forces d'autodéfense, nom de l'armée japonaise, qui devraient prendre en charge l'opération de retrait après avoir vérifié les risques d'explosion de l'engin.

La région où est implantée la centrale Fukushima Daiichi, à cheval sur les localités côtières de Futaba et Okuma (nord-est), hébergeait en temps de guerre une base aérienne de l'armée nippone et a subi des bombardements américains, selon les informations dont dispose Tepco.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Fukushima

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.