Cet article date de plus de quatre ans.

Japon : six ans après, Fukushima toujours désertée

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Japon : six ans après, Fukushima toujours désertée
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les autorités japonaises ont autorisé le retour à Fukushima, six ans après une catastrophe nucléaire qui a laissé des traces dans la nature.

Six ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon, plusieurs milliers de personnes ont fui le secteur. Mais la contamination reste élevée. Les autorités japonaises ont pourtant autorisé le retour dans certaines villes proches de la centrale. Selon un médecin de l'université de Fukushima, "le taux de radiation a été moins important qu'à Tchernobyl" mais il demande aux enfants de ne pas revenir sur place.

Des sangliers radioactifs

Ses explications ne satisfont pas les anciens habitants, en manque d'information. Pour certains d'entre eux, la question du retour ne se pose pas. Le long des routes menant à Fukushima, les traces de radiation sont encore très présentes. Des chasseurs continuent de préparer la ville au retour des habitants, en prenant garde de ne pas entrer en contact avec des sangliers qui présentent un taux de radiation 300 fois supérieur à la normale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.