Cet article date de plus de sept ans.

Fukushima : brève panne du refroidissement dans une piscine de combustible usé

Le système de refroidissement s'est brutalement arrêté vendredi matin dans la piscine du réacteur numéro 3. Il a pu être redémarré quelques heures plus tard.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Vue aérienne de la centrale endommagée de Fukushima (Japon), le 11 mars 2013. (KYODO / REUTERS)

Nouvel incident à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima : le système de refroidissement du combustible nucléaire usé s'est brièvement arrêté dans la piscine du réacteur numéro 3, dans la journée du vendredi 5 avril.

Une alarme a retenti à 14h27 heure locale (6h27 heure de Paris), a expliqué la compagnie japonaise exploitante Tokyo Electric Power (Tepco), et les techniciens ont constaté que le dispositif était stoppé. Le système a été remis en service quatre heures plus tard.

Mais ce nouvel incident souligne la vulnérabilité des installations. Cette interruption intervient après une panne similaire, fin mars, au niveau du réacteur n°4. L'avarie avait duré trois jours et aurait été causée par un rat, selon des investigations ultérieures menées par la compagnie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.