VIDEO. Italie : le gouvernement veut tailler dans la fonction publique

Matteo Renzi veut mettre fin à l'emploi à vie des fonctionnaires en Italie. Dans la ligne de mire du Premier ministre : l'absentéisme.

France 2

L'apothéose de l'absentéisme. Près de 80% des agents de police d'astreinte étaient en arrêt maladie le soir du Nouvel An en Italie. Sans attendre, Matteo Renzi a pris une résolution inattendue sur les réseaux sociaux. "En 2015, on va changer les règles de la fonction publique", a ainsi annoncé le chef du gouvernement italien.

"Bienvenue à la réforme"

Réformer le statut des fonctionnaires jusqu'à pouvoir licencier les brebis galeuses : un tabou encore jamais abordé. Les dirigeants de la police municipale applaudissent la décision. "Si des règles disciplinaires correctes et clairvoyantes sont adoptées, bienvenue à la réforme", déclare au micro de France 2 un commissaire de la police municipale de Rome.
Avec leur statut actuel très protecteur, à peine un dossier de fonctionnaire véreux sur 1000 aboutit à un licenciement. La possibilité de licencier les fonctionnaires, absentéistes ou pas, est avant tout une affaire d'économies pour le gouvernement italien. Selon un audit interne, il y aurait 85000 agents en trop dans les services de l'État.

Le JT
Les autres sujets du JT