VIDEO. "A Sicilian Ghost Story", récit d’un fait divers tragique à l’italienne

C’est un assassinat qui a marqué la Sicile. Le jeune Giuseppe di Matteo a été kidnappé puis assassiné dans les années 1990. Son histoire est relatée dans le film de Fabio Grassadonia et Antonio Piazza, "Sicilian Ghost Story". Retour sur ce fait divers sanglant.

Voir la vidéo
brut

"Pour nous, ce film est un acte d’amour. C’est un acte d’espérance pour les jeunes générations siciliennes", explique Fabio Grassadonia. Le réalisateur et son confrère Antonio Piazza sont tous deux derrière le film "Sicilian Ghost Story". Le long-métrage réalisé par les deux hommes revient sur l’histoire de Guiseppe di Matteo, un jeune sicilien kidnappé et tué par la mafia sicilienne de la Cosa Nostra. 

Le fait divers a tout particulièrement bouleversé les réalisateurs qui ont décidé de quitter leur terre natale après l’exécution de Guiseppe di Matteo. "L’histoire de Giuseppe a été un choc pour nous, ça a marqué la fin d’une époque terrible", explique Antonio. 

600 à 700 jours de captivité

Giuseppe di Matteo était le fils d’un mafieux sicilien repenti. En 1992, son père, Santino di Matteo, a participé à l’assassinat du juge anti-mafia Giovanni Falcone. Pourtant, un an plus tard, il décide de se repentir et de collaborer avec la police. Cette volte-face n’est pas du goût de ses anciens amis qui décident d’employer les grands moyens pour le faire taire. Ils se griment en policiers et enlèvent le jeune Giuseppe. 

Par ailleurs, on attribue l’enlèvement de Giuseppe di Matteo à Toto Riina, tête de la Cosa Nostra. Il est à l’origine de plusieurs centaines d’assassinats à l’instar de ceux des juges Falcone et Borsellino. En ce temps-là, il se trouvait derrière les barreaux mais c’est lui qui aurait commandité le kidnapping puis l’assassinat de Giuseppe di Matteo. Le jeune garçon sera maintenu captif entre 600 et 700 jours avant d’être tué par ses geôliers. 

Des années plus tard, le temps n’a rien effacé à la douleur de Santino di Matteo. "Le soir quand je me couche, je me dis qu’il a fait 600-700 jours de torture, il a été sacrifié. Pire que Jésus-Christ."

VIDEO. \"A Sicilian Ghost Story\", récit d’un fait-divers tragique à l’italienne
VIDEO. "A Sicilian Ghost Story", récit d’un fait-divers tragique à l’italienne (BRUT)