Venise : entrée payante pour les touristes

Les touristes devront payer une taxe de 2,50 à 10 euros en fonction de la saison pour se rendre à Venise. Un moyen de lutter contre le tourisme de masse dont souffre la Sérénissime.

FRANCE 3

L'entrée des paquebots géants dans la lagune de Venise (Italie): c'est l'image symbole du tourisme de masse dans la ville italienne. Jusqu'à 600 chaque année. Une manne pour l'économie, mais un coût énorme que la ville doit supporter selon les maires et ses habitants. Luigi Brugnaro, maire de Venise, déclare : "Pour notre ville, le coût du nettoyage du centre historique et de la sécurité est vraiment élevé. Ce sont les Vénitiens qui supportent cela depuis des années".

Les touristes passent à la caisse

Pourtant Venise avait déjà pris des mesures pour limiter le nombre de visiteurs, comme la mise en place de portiques. Mais désormais, les touristes vont devoir passer à la caisse sans exception. À partir de cet été, les clients des croisiéristes et les visiteurs d'un jour, jusque là exonérés de taxe de séjour, devront payer un droit d'entrée compris entre 2,50 et 10 euros. Une mesure qui ne convainc pas les habitants. Selon les premières estimations, cette taxe pourrait rapporter environ 50 millions d'euros par an.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Grand Canal à Venise (Italie) photographié le 28 octobre 2018.
Le Grand Canal à Venise (Italie) photographié le 28 octobre 2018. (MANUEL COHEN / AFP)