Présidentielle : en Italie, le succès d'Emmanuel Macron laisse rêveur

Comme ailleurs en Europe, l'Italie s'interroge lundi sur la dimension inédite des votes anti-européens en France. "Enjeu : l’Europe", titrait lundi matin La Repubblica. Mais l'enseignement que tirent les Italiens du premier tour de l’élection présidentielle en France c’est d’abord l'échec des partis traditionnels.

Matteo Renzi, ancien chef du gouvernement centre-gauche en Italie et favori pour reprendre le Parti démocrate, qui se réuni en congrès le 30 avril.
Matteo Renzi, ancien chef du gouvernement centre-gauche en Italie et favori pour reprendre le Parti démocrate, qui se réuni en congrès le 30 avril. (RICCARDO DE LUCA / MAXPPP)

Voilà "le duel qui transforme la France". A l’instar de La Stampa, la presse italienne, comme les partis politiques d’ailleurs, constate au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle en France l’échec clair des partis traditionnels. C’est comme si, en Italie, Renzi et Berlusconi étaient hors-jeu finalement, s’exclame le leader de la Ligue du Nord, qui a déjà encouragé d’un texto la candidate du Front national.

>> Réactions, analyses... Suivez notre direct au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle

Hormis les critiques acerbes de Matteo Selvini contre Emmanuel Macron, une "marionnette proprette aux mains de Bruxelles" qui propose "du vieux avec du neuf", la droite comme la gauche italienne se prennent, elles, à rêver. Forza Italia se retrouve totalement en Emmanuel Macron, un libéral-démocrate qui comme eux aime l’Europe mais attention, pas celle de l’austérité pilotée par l’Allemagne.

A gauche, à quelques jours des primaires du Parti démocrate, on constate l’échec de Benoît Hamon et chaque candidat ambitionne maintenant le succès d’Emmanuel Macron. Et en particulier le jeune Matteo Renzi, lui qui a cherché en vain à relever le PD, a même anticipé. Mi-février, l’ancien président du Conseil a enregistré le nom de domaine, qui sait, d’un nouveau parti. Son nom : "Incammino.it". Traduction en français : "En marche".

A Rome, les précisions de Marie Duhamel
--'--
--'--