LA PHOTO. L'homme le plus diplômé du monde s'appelle Luciano et il est italien

Au moment où l'on apprend que de plus en plus d'étudiants transalpins ont des difficultés à s'exprimer dans leur langue maternelle, sorte d'infamie au pays de Dante et de Pétrarque, il en est un, plus très jeune, qui fait honneur à la connaissance. «Grâce aux livres, je me sens plus libre. D'ailleurs, les deux mots ont la même étymologie», remarque-t-il. A bon entendeur...

A 70 ans, sous ses 15 diplômes encadrés (sociologie, lettres, droit, philosophie...) et sous une reproduction d\'un portrait de Louis-François Bertin, «homme de culture et de savoir» peint par Ingres en 1832, l\'ancien principal de collège assure vouloir se lancer dans la préparation d\'un seizième titre universitaire, celui des sciences de l\'alimentation.
A 70 ans, sous ses 15 diplômes encadrés (sociologie, lettres, droit, philosophie...) et sous une reproduction d'un portrait de Louis-François Bertin, «homme de culture et de savoir» peint par Ingres en 1832, l'ancien principal de collège assure vouloir se lancer dans la préparation d'un seizième titre universitaire, celui des sciences de l'alimentation. (Alberto Pizzoli / AFP)
Ne vous fiez pas à son air sévère. Luciano Baietti est tout sauf pontifiant. A 70 ans, sous ses 15 diplômes encadrés (sociologie, lettres, droit, philosophie...) et sous une reproduction d'un portrait de Louis-François Bertin, «homme de culture et de savoir» peint par Ingres en 1832, l'ancien principal de collège assure vouloir se lancer dans la préparation d'un seizième titre universitaire, celui des sciences de l'alimentation.