Italie : les ventes de vins locaux en baisse pour la première fois depuis 30 ans

À cause du Covid-19 et de la fermeture des bars et des restaurants en Italie, les ventes de vins sont en baisse pour la première fois depuis 30 ans. Les vignerons s’inquiètent. Reportage en Toscane, dimanche 10 janvier.

France 3

En Italie, et plus particulièrement en Toscane, le vin de Chianti est mondialement reconnu. Mais, en 2020, la donne est différente pour les producteurs italiens. Pour la première fois depuis 30 ans, les ventes sont à la baisse et la situation est préoccupante en raison de la fermeture des bars et des restaurants. Pierfrancesco Bertini, du vignoble Fattoria Sant’appiano, n’a pas vu un client depuis des mois. "Nous sommes fermés, les verres sont retournés, pas prêts à servir. La situation est irréelle et incertaine. C’est silencieux, et c’est assourdissant", déplore-t-il.

Des risques de faillite avérés

Du côté du vignoble du Conte Guicciardini, Ferdinando Guicciardini a fait le choix d’abandonner ou de jeter du raisin pour éviter de stocker des invendus, et ainsi de faire en sorte que le prix du vin ne s'écroule pas. Un sacrifice obligatoire pour lui. "On est forcé de travailler à cadence réduite à cause du Covid-19", souffle-t-il. Le risque de faillite est réel pour de nombreux vignerons. Certains ont décidé de lancer des appels au secours à leurs anciens clients dans l’espoir d’obtenir de l’aide.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les vignobles en Toscane (Italie) ont pris une teinte automnale #poésie, le 2 novembre 2011.
Les vignobles en Toscane (Italie) ont pris une teinte automnale #poésie, le 2 novembre 2011. (FABIO MUZZI / AFP)