VIDEO. Sable blanc, eau turquoise et… déchets toxiques : la plage de Rosignano, en Toscane, n'a rien de paradisiaque

En Italie, près de Livourne, la Méditerranée prend une belle teinte turquoise. Mais cette couleur est liée aux produits toxiques rejetés par une usine chimique.

Voir la vidéo
France 2

Ça ressemble aux Caraïbes : mer turquoise, sable immaculé… Ce décor époustouflant, qui attire nombre de touristes, se trouve en réalité près de Livourne, en Toscane (Italie). Mais le secret de cette plage de Rosignano est lui à chercher à quelques centaines de mètres du rivage : une usine chimique du groupe Solvay, implantée là depuis un siècle. Elle fabrique du bicarbonate, à base de calcaire, et ce sont les déchets déversés dans la mer qui lui donnent cette couleur artificielle. La plage s'appelle d'ailleurs "Rosignano Solvay".

"Du mercure, de l'arsenic, du chrome"

Maurizio Marchi, militant écologiste, accuse le groupe industriel de polluer le site. "Cette poudre blanche qui est déversée contient du mercure, de l'arsenic, du cadmium, du chrome et d'autres métaux lourds", selon lui. Sur 200 mètres, la plage et la baignade sont interdites, mais la consigne n'est pas vraiment respectée. Pire, le canal où se déversent les déchets de l'usine est même devenu une distraction pour les touristes inconscients. Contrairement aux étrangers, les Italiens connaissent l'existence de l'usine chimique et les risques de la baignade.

Le patron de Solvay Italie affirme de son côté qu'il n'y a aucun risque. Mais ses détracteurs rétorquent que c'est l'accumulation des déchets pendant des décennies qui est problématique.

Le JT
Les autres sujets du JT