Italie : la tradition du grand oral du baccalauréat

En Italie, le baccalauréat est avant tout marqué par un grand oral qui compte pour près d'un tiers de la note.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au lycée Manzoni, l'un des plus prestigieux de Milan, en Italie, les élèves se préparent au grand oral du baccalauréat. L'épreuve est cruciale : chaque élève passe une heure devant plusieurs professeurs qui l'interrogent sur leur matière. Après un exposé d'une dizaine de minutes, l'élève traduit un texte en latin, un autre en grec ancien, répond à des questions de philosophie, d'italien, d'anglais et explique des concepts mathématiques. Nerveusement, le marathon est éprouvant.

30% de la note finale

Le grand oral compte pour 30% du résultat final, autant que le contrôle continu de la classe de seconde et beaucoup plus que l'une des trois seules épreuves écrites du Bac italien. Dans la péninsule, l'entretien reste pour tous un moment inoubliable. Dès l'an prochain, le grand oral sera plus orienté vers le monde professionnel et le contrôle continu pèsera un peu plus dans le résultat final.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des élèves passent l\'épreuve de philisophie à Strasbourg, le 15 juin 2017.
Des élèves passent l'épreuve de philisophie à Strasbourg, le 15 juin 2017. (FREDERICK FLORIN / AFP)