Italie : à la découverte du Transsibérien des Abruzzes

Le "Transsibérien" italien offre un voyage dans le temps. Il traverse les Abruzzes (Italie) enneigées.

FRANCE 2

On pourrait se croire en Russie, dans les contreforts de l'Oural. Des paysages qui se situent pourtant à 150 kilomètres de Rome, la capitale italienne. Les arrivées en gare du "Transsibérien" italien sont un événement fêté en musique. "Il y a eu des hivers très rudes, quand deux mètres de neige bloquaient la circulation. Ce train était alors l'unique moyen d'envoyer des médicaments et de transporter des gens", explique Luigi Cantamessa qui conduit depuis cinq ans la puissante locomotive. La ligne fait 118 kilomètres, franchit des cols et se jette dans des vallées.

Un moment de découverte et d'évasion

Le train marque une dizaine d'étapes dans des villages dont son passage suscite de véritables fêtes. "C'est pour le panorama. J'adore la neige et le froid, c'est vraiment très agréable", commente une passagère. Les wagons des années 1930 sont d'origine. Il y a une troisième classe, en bois, une seconde en tissu, et une première en velours. Chaque dimanche, 400 personnes empruntent ce train. Le "Transsibérien" italien offre, comme son voisin russe, des moments de découverte et d'évasion. Des moments où le voyage est plus important que la destination à atteindre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le \"Transsibérien\" italien offre un voyage dans le temps. Il traverse les Abruzzes (Italie) enneigées.
Le "Transsibérien" italien offre un voyage dans le temps. Il traverse les Abruzzes (Italie) enneigées. (FRANCE 2)