Italie : 51 collégiens pris en otage dans un bus

Un terrible drame a été évité de justesse en Italie. 51 collégiens ont été pris en otage dans un bus par leur chauffeur.

FRANCE 2

En quelques minutes, les flammes ont dévoré l'autobus. Le conducteur venait d'y mettre volontairement le feu. À ce moment-là, miraculeusement, le véhicule est vide. Car quelques instants plus tôt, mercredi 20 mars, 51 collégiens milanais se trouvaient à bord. L'un des élèves avait pu appeler les secours. "Ça faisait très peur. Il a vidé des bidons d'essence sous les sièges, il nous a fait ligoter, puis il a confisqué nos téléphones portables pour nous empêcher d'appeler la police", raconte le collégien qui a finalement réussi à se détacher et à contacter la police.

Mis en examen

Hier après-midi, les élèves rentraient d'un cours de sport lorsque le conducteur a détourné le bus vers l'autoroute et obligé les professeurs à ligoter les enfants, sous la menace d'une arme. Pour ralentir la course du bus, les policiers l'ont encerclé. Au final, 12 jeunes et deux professeurs ont été blessés dans la panique, mais dans la soirée, tous ont pu retrouver leur famille. L'auteur des faits a été arrêté et conduit en garde à vue. Ce citoyen italien de 46 ans, d'origine sénégalaise, revendique cette attaque comme un geste de protestation contre la politique italienne envers les migrants. L'homme a été mis en examen pour tentative d'homicide avec mobile terroriste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La carcasse du bus qui transportait 50 enfants, sur une autoroute au sud de Milan (Italie), le 20 mars 2019. 
La carcasse du bus qui transportait 50 enfants, sur une autoroute au sud de Milan (Italie), le 20 mars 2019.  (HANDOUT / VIGILI DEL FUOCO / AFP)