Italie : des changements de camp à la faveur du Mouvement 5 Étoiles ?

En Italie, l'heure est aux négociations post-électorales. Il manque 50 sièges à la coalition de droite pour pouvoir gouverner le pays. Une alliance est envisagée à gauche.

Voir la vidéo
France 2

Il est l'homme incontournable. Luigi Di Maio, le leader du Mouvement 5 Étoiles. C'est par lui que passera nécessairement la formation d'un gouvernement pour l'Italie. Depuis le lundi 5 mars, les tractations vont bon train pour former une coalition au Parlement. Le Mouvement 5 Étoiles pourrait s'allier à une partie des élus de la gauche menés par Matteo Renzi, l'ex-Premier ministre, ce qui pourrait au passage faire exploser sa formation politique.

Des retournements de veste habituels

En Italie plus qu'ailleurs, une fois élu, de nombreux députés et sénateurs passent d'un groupe politique à un autre. Un tiers d'entre eux a ainsi changé de camp au cours de la dernière législature. Tous les regards se tournent maintenant vers le président de la République. C'est lui qui doit officialiser le futur Premier ministre. Décision qu'il ne prendra pas avant plusieurs semaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le leader du Mouvement 5 étoiles, Luigi Di Maio, s\'exprime lors d\'une conférence de presse, le 5 mars 2018, à Rome (Italie).
Le leader du Mouvement 5 étoiles, Luigi Di Maio, s'exprime lors d'une conférence de presse, le 5 mars 2018, à Rome (Italie). (ALESSANDRO BIANCHI / REUTERS)