Contre-faits. Retour sur les principales « fake news » de la campagne italienne de mars 2018.

Quelles « fake news » ont le plus marqué la campagne électorale italienne et quelle a été leur influence sur l'issue du scrutin ? Contre-faits dresse le bilan d’une élection marquée par la thématique migratoire et revient sur les deux « fakes »  les plus répandues sur le web et les réseaux sociaux.

FRANCE 24

Quelle a été l’influence des « fake news » dans les dernières élections en Italie ? C’est la question à laquelle a tenté de répondre EU Disinfo Lab, une ONG basée à Bruxelles, en publiant au mois de mai dernier une analyse des contenus les plus partagés sur les réseaux sociaux pendant les élections. La bonne nouvelle, c’est que les « fake news » ont été relativement rares, selon l’ONG, qui en relève néanmoins deux.

Deux fausses nouvelles se démarquent

La première, c’est la vidéo du soi-disant « migrant sans billet » filmé lors d’un contrôle à bord d’un train. La vidéo partagée sur Facebook va rapidement devenir virale au point que la compagnie de train italienne, Trenitalia, publiera par la suite un démenti : en fait, l’homme avait bien son billet, il s’était juste trompé de placet et apparaissait confus parce qu’il ne parlait pas l’italien.

La deuxième, ce sont ces 500.000 bulletins de votes prétendument retrouvés en Sicile le matin même de l’élection et qui étaient soi-disant destinés à une opération de bourrage d’urne en faveur du parti démocrate. Une « fake news » rapidement débusquée sur les réseaux sociaux mais qui n’en a pas moins connu un grand succès.

Au final, les auteurs du rapport sont plutôt optimistes : selon eux, les « fake news » n’auront pas eu d’influence démesurée sur les élections italiennes. Il n’en reste pas moins que la campagne électorale en tant que telle a été marquée par de violentes polémiques sur l’immigration. Des polémiques qui ont trouvé un large écho dans les médias ainsi que sur Twitter et Facebook, notamment après une fusillade dans la petite ville de Macerata, où des immigrés ont été pris pour cible.

Présentation par Frédéric Simon, Préparation par Roxane Runel, Rédaction en Chef par Caroline de Camaret

Quelles « fake news » ont le plus marqué la campagne électorale italienne et quelle a été leur influence sur l\'issue du scrutin ? Contre-faits dresse le bilan d’une élection marquée par la thématique migratoire et revient sur les deux \"fakes\" les plus répandues sur le web et les réseaux sociaux.
Quelles « fake news » ont le plus marqué la campagne électorale italienne et quelle a été leur influence sur l'issue du scrutin ? Contre-faits dresse le bilan d’une élection marquée par la thématique migratoire et revient sur les deux "fakes" les plus répandues sur le web et les réseaux sociaux. (AFP)