VRAI OU FAKE VIDEO. Quatre intox sur l'effondrement du pont Morandi à Gênes

De nombreuses photos, censées attester de l'état de délabrement du viaduc, circulent sur les réseaux sociaux. Mais beaucoup d'entre elles sont fausses.

FRANCEINFO

Pourquoi le pont Morandi de Gênes (Italie) s'est-il effondré, mardi 14 août, provoquant la mort d'au moins 38 personnes ? C'est la question à laquelle les enquêteurs doivent désormais répondre, alors que les sauveteurs fouillent toujours les décombres à la recherche de disparus.

Mais sur les réseaux sociaux, quelques heures seulement après la catastrophe, de nombreux internautes italiens ont fourni leurs propres explications, mettant en cause l'état de délabrement du viaduc, à grand renfort de photos. Et d'intox. 

Des ponts en piteux état... mais pas à Gênes

Un internaute publie la photo de la pile d'un pont partiellement déterrée et commente : "Voici comment le pont de Gênes a été détruit." Le faux est grossier, comme le remarque un blogueur italien spécialiste de la vérification de l'information. Il ne s'agit pas d'un ancien cliché du pont Morandi, mais d'une photo d'un autre viaduc, situé près de Gênes. En outre, la photo date de 2014.

Un autre internaute poste une photo d'un élément de béton armé s'effritant et écrit : "C'était l'état de ce pont photographié il y a quelques semaines." Encore faux. La photo se retrouve dans un article datant de 2011 et illustrant l'état du pont de Ripafratta, près de Pise, assure le blogueur vérificateur.

Troisième manipulation grossière. Un internaute l'affirme, photo à l'appui : voici "le pont Morandi, il y a une semaine". S'il s'agit bien cette fois du viaduc qui s'est effondré, il est en revanche impossible d'affirmer avec certitude que la photo a été prise sept jours avant le drame. En outre, la partie de la structure apparaissant sur la photo ne correspond pas au tronçon qui s'est écroulé.

Dernière "fake news" : un influent défenseur italien de la cause animale partage une photo d'un chien sauveteur et loue le travail de cet "ange avec une queue". Si des équipes cynophiles sont bien déployées à Gênes pour fouiller les tonnes de débris, ce cliché a en revanche été pris lors d'un autre drame. La photo date du 15 septembre 2001 dans les décombres du World Trade Center, à New York, par la marine américaine.

Un chien sauveteur, photographié le 15 septembre 2001, à New York (Etats-Unis) dans les décombres du World Trade Center, après les attentats du 11-Septembre.
Un chien sauveteur, photographié le 15 septembre 2001, à New York (Etats-Unis) dans les décombres du World Trade Center, après les attentats du 11-Septembre. (PRESTON KERES / US NAVY PHOTO / AFP)