Nouvelle nuit de recherche dans les décombres du pont de Gênes

Troisième nuit de recherche à Gênes en Italie dans les décombres du pont autoroutier qui s'est effondré mardi 14 août. Le bilan n'a pas évolué : 38 morts et 15 blessés dont cinq dans un état grave. La polémique enfle encore entre le gouvernement et la société autoroutière.

France 2

Selon le procureur de Gênes en Italie, dix à vingt personnes seraient encore coincées sous les décombres, mais ce n'est qu'une estimation. Le procureur continue d'analyser les images de vidéosurveillance de l'autoroute pour tenter de déterminer le nombre exact de véhicules qui circulaient sur le viaduc au moment où il s'est effondré. En attendant, les secouristes continuent les opérations de recherche pour le troisième jour consécutif dans des conditions extrêmement difficiles.

De la fumée aperçue autour du pont

Dans la matinée du vendredi 17 août, un important dégagement de fumée a été aperçu au-dessus des lieux du drame. Plusieurs camions de pompiers se sont précipités près du pont. Serait-ce un morceau de pylône, un morceau de béton qui se serait effondré ou tout simplement de la poussière ? Aucune information pour le moment n'a été apportée sur l'origine de ce dégagement de fumée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les sauveteurs cherchent des survivants dans les décombres du pont de Gênes (Italie), le 14 août 2018.
Les sauveteurs cherchent des survivants dans les décombres du pont de Gênes (Italie), le 14 août 2018. (ANDREA LEONI / AFP)