Effondrement du pont de Gênes : le gouvernement a déclaré l'état d'urgence pendant un an

Deux jours après la catastrophe : la ville de Gênes (Italie) est toujours sous le choc. Des funérailles nationales ont été prévues pour les victimes. Plus de 600 personnes ne peuvent toujours pas rentrer chez elles.

France 2

Difficile de mesurer avec précision l'impact économique de cette catastrophe pour la région Génoise en Italie, mais pour les transalpins, le chiffre de 11 milliards d'euros est évoqué avec potentiellement, 55 000 emplois menacés. Ils passaient plus de 25 millions de véhicules chaque année sur ce pont. Pour éviter la paralysie économique, le gouvernement italien a décrété l'état d'urgence dans la région de Gênes pendant les douze prochains mois.

Funérailles nationales samedi à 11 heures 

Plusieurs mesures ont déjà été évoquées : cinq millions d'euros vont être débloqués par le gouvernement et 46 nouveaux trains vont être acheminés vers la région Génoise. Mais l'ambiance est toujours particulièrement lourde et marquée par le recueillement. Les funérailles nationales des victimes de cette catastrophe seront organisées samedi 18 août à 11 heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les sauveteurs s\'activent après l\'effondrement d\'un viaduc à Gênes (Italie), le 14 août 2018.
Les sauveteurs s'activent après l'effondrement d'un viaduc à Gênes (Italie), le 14 août 2018. (MAURO UJETTO / NURPHOTO / AFP)