Crise politique en Italie : "Salvini peut revenir au pouvoir", espèrent les sympathisants de la Ligue

Le souverainiste italien Matteo Salvini, qui s'est retrouvé exclu du pouvoir, reste adulé par ses soutiens qui le voient déjà revenir au gouvernement.

Matteo Salvini lors d\'un bain de foule le 26 février 2018 à Naples.
Matteo Salvini lors d'un bain de foule le 26 février 2018 à Naples. (SALVATORE LAPORTA / IPA / MAXPPP)

Il a perdu son pari. Même s'il promet de ne "rien lâcher", le souverainiste italien Matteo Salvini n'a pas réussi à provoquer un scrutin anticipé dès l'automne. Le ministre de l'Intérieur sortant, chef de la Ligue, va retrouver son rôle d'opposant au pouvoir. Mais ce n'est pas fini, promettent les sympathisants de son parti en Italie.

Alberto, par exemple, ne laisse pas plus de trois mois au nouveau gouvernement avant d'imploser. Ce Turinois attend déjà le retour de Matteo Salvini, le seul homme fort capable de diriger le pays, d'après lui. "Il nous faut des élections. Salvini peut très bien revenir au pouvoir et on s'en sortira peut-être", estime-t-il.

Une grande manifestation le 19 octobre

Fabrizio Ricca, conseiller municipal à Turin, sait ce que c'est que d'être dans l'opposition et assure qu'on peut malgré tout agir. "Jusqu’en décembre 2020, la Ligue détient onze présidences de commission parlementaire, explique l'élu, on peut encore gêner le travail du gouvernement, parce que toutes les lois passent par ces commissions avant d’être soumises au vote."

Les sympathisants de la Ligue voient d’un très bon œil la grande manifestation du 19 octobre à Rome, un appel au rassemblement lancé sur les réseaux sociaux par l'ancien ministre de l'Intérieur. En revanche, ils ont peur que le nouveau gouvernement défasse les textes les plus symboliques de Matteo Salvini, et notamment ses décrets pour réduire drastiquement l’immigration clandestine.

Italie : les militants pro-Salvini - Reportage d'Isabelle Labeyrie
--'--
--'--