Cathédrale de Florence : un détecteur pour garantir la distanciation entre les visiteurs

Les visites ont repris à la cathédrale de Florence (Italie). Les personnes doivent par contre se munir d’un collier avec un boîtier sonore qui les alerte quand elles sont trop proches l’une de l’autre. Une manière de garantir les distanciations nécessaires durant cette épidémie de coronavirus.

FRANCE 2

La cathédrale Santa Maria del Fiore, à Florence, en Italie, a rouvert ses portes. Vendredi 5 juin, il est désormais possible de visiter ce lieu mythique, mais seulement en se munissant d’un collier sonore spécial à l’entrée. Il s’allume à chaque fois que son propriétaire est trop proche d’un autre visiteur, afin de garantir les distances nécessaires à la sécurité de chacun, l’épidémie de Covid-19 étant toujours présente dans le pays.

Un outil déjà utilisé dans la manutention

Si c’est une pratique nouvelle dans cet endroit touristique, cet objet n’a en réalité rien de nouveau. Il existait déjà dans le monde de la manutention, notamment pour alerter quand quelqu’un passait près d’une machine et ainsi assurer sa sécurité. La cathédrale dépense 9 000 euros par mois pour obtenir 300 colliers sonores, un coût nécessaire pour encadrer les visites. Il devrait y en avoir moins de 1 000 chaque jour, contre 6 000 en temps normal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les visites ont repris à la cathédrale de Florence (Italie). Les personnes doivent par contre se munir d’un collier avec un boîtier sonore qui les alerte quand elles sont trop proches l’une de l’autre. Une manière de garantir les distanciations nécessaires durant cette épidémie de coronavirus.
Les visites ont repris à la cathédrale de Florence (Italie). Les personnes doivent par contre se munir d’un collier avec un boîtier sonore qui les alerte quand elles sont trop proches l’une de l’autre. Une manière de garantir les distanciations nécessaires durant cette épidémie de coronavirus. (FRANCE 2)