Bateau de croisière : une nouvelle catastrophe évitée de justesse à Venise

Un paquebot hors de contrôle a failli entrer en collision avec d'autres bateaux, dimanche 7 juillet à Venise (Italie), un mois après un accident qui avait fait quatre blessés. 

FRANCE 2

Pris dans la tempête, dimanche 7 juillet, un immense paquebot de 4 000 passagers a bien failli entrer en collision avec le quai et d'autres bateaux, à Venise, en Italie. Le commandant a été obligé d'activer la sirène d'urgence, juste avant de frôler les terrasses des restaurants installés sur le quai. En langage maritime cela veut dire que tous ceux qui sont sur la trajectoire du bateau doivent s'échapper et vite. Par miracle, aucune collision ne s'est produite. Les remorqueurs ont rattrapé le navire avant qu'il ne percute le quai. Le vent atteignait les 70 km/h en bourrasques. 

L'exaspération des habitants

À Venise, la colère enfle. Un mois avant cet accident, presque jour pour jour, un autre navire de croisière n'avait pas pu s'arrêter. Il avait heurté un quai faisant quatre blessés et semant la panique sur son parcours. Les habitants ne souhaitent plus que ces paquebots traversent Venise et expriment désormais régulièrement leur exaspération. Mais ils se heurtent à la réalité économique : les croisiéristes ont rapporté au commerce local 285 millions d'euros l'an dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Grand Canal à Venise (Italie) photographié le 28 octobre 2018.
Le Grand Canal à Venise (Italie) photographié le 28 octobre 2018. (MANUEL COHEN / AFP)