Paris : "Tentative d'homicide" sur un gendarme en faction devant l'ambassade d'Israël

Sept personnes sont placées en garde à vue.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un drapeau d'Israël devant l'ambassade d'Israël à Paris, en 2009. (CHRISTOPHE PETIT TESSON / MAXPPP)

Une enquête a été ouverte pour "tentative d'homicide sur personne dépositaire de l'autorité publique", en l'occurrence sur un gendarme en faction devant l'ambassade d'Israël lundi 19 octobre 2020 à Paris, a appris mercredi 21 octobre franceinfo auprès du parquet de Paris, confirmant une information de RTL. Sept personnes, dont deux mineures, ont été interpellées et placées en garde à vue dans la nuit de mardi à mercredi, ajoute le parquet.

Selon une source policière, un gendarme chargé de la protection de l'ambassade raconte avoir été visé par un véhicule qui a tenté de le percuter ce lundi 19 octobre, avant de quitter les lieux situés dans le 8e arrondissement de Paris. Ce même véhicule a été repéré mardi soir et intercepté par la police qui a procédé aux interpellations, précise la source policière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.