"Tu crois que les autres ne font pas la même chose ?" : malgré les affaires et l'usure du pouvoir, Benyamin Nétanyahou est favori pour les législatives en Israël

Alors que les Israéliens votent mardi pour les élections législatives, Benyamin Nétanyahou reste favori malgré une décennie au pouvoir. 

Des soutiens de Benjamin Netanyahu avec un masque de Donald Trump dans un marché, le 7 avril. 
Des soutiens de Benjamin Netanyahu avec un masque de Donald Trump dans un marché, le 7 avril.  (MENAHEM KAHANA / AFP)

Les Israéliens sont appelés aux urnes mardi 9 avril pour renouveler leur Parlement. Pour ces élections législatives, les sondages montrent que le Premier ministre sortant, Benyamin Nétanyahou, bénéficie d'un certain avantage. Malgré l’usure du pouvoir et les affaires, il reste le maître incontesté du Likoud, le parti de droite. Alors que la campagne est rugueuse, "Bibi" mise sur la sécurité et son costume d’homme d’État, proche de Donald Trump. Une stratégie qui semble payante. 

"Un leader comme ça, il y en a une fois par génération" 

Le marché du quartier Vav à Ashdod est populaire dans cette ville qui fait face à la Méditerranée. Ici, les habitants ont voté majoritairement pour le Likoud. Et parmi les passants, plusieurs soutiennent toujours Benyamin Nétanyahou après une décennie au pouvoir. "Un leader comme ça, il y en a une fois par génération. On peut remplacer tout le monde, mais quelqu'un comme Bibi, c'est irremplaçable", explique un homme sur le marché. 

Dans la rue, l’usure du pouvoir ne se fait pas sentir. Le poids des affaires non plus alors que Nétanyahou risque trois mises en examen en cas de réélection. Mais visiblement, cela ne compte pas pour ces Israéliens. "Il n'y a que Bibi. Les affaires, ça ne me dérange pas. Tu crois que les autres ne font pas la même chose ? Qu'il prenne, il donne beaucoup pour le pays". 

Les thèmes de prédilection restent la sécurité et l'identité 

Le Premier ministre est au centre de la campagne. Il se présente comme le garant de l’identité juive et de la sécurité. Deux thèmes qu'utilisent le Likoud pour attaquer l'opposition explique Moshe Ben Zaken qui sert de relais local à Ashdod pour le parti. "Le message principal c'est que notre pays n'est pas à vendre. Il y a un groupe de gens de gauche qui sont prêts à s'allier avec les représentants arabes qui sont les soutiens du terrorisme, on le voit tous les jours", explique-t-il. 

La campagne se fait principalement sur internet, elle est dirigée par l’entourage direct de Benyamin Nétanyahou.