Jérusalem : Emmanuel Macron s'emporte face aux services d'ordre israéliens

Emmanuel Macron était en visite en Israël, mercredi 22 janvier lorsqu'une altercation verbale a eu lieu entre le chef de l'État et le service d'ordre israélien dans la vieille ville de Jérusalem. L'image rappelle une scène similaire pendant le mandat de Jacques Chirac en 1996.

France 3

Jusque-là, la visite de la vieille ville de Jérusalem s'était bien passée, mercredi 22 janvier. L'incident éclate avec la sécurité israélienne quand Emmanuel Macron arrive à l'église Sainte-Anne, une enclave française. "Messieurs, s'il vous plaît, du calme ! Ici, tout le monde connaît les règles. Je n'aime pas ce que vous avez fait devant moi", lance le président de la République. Il demande à la sécurité israélienne de quitter les lieux et de laisser le service d'ordre français assurer la sécurité à l'intérieure de l'église.

Un air de Jacques Chirac

Deux heures plus tard, Emmanuel Macron relativise l'incident le réduisant à un peu d'énervement. "Parfois, il y a des moments où on cherche la bonne limite", déclare-t-il. Cette altercation rappelle le coup de sang de Jacques Chirac en 1996. À l'époque, les forces de sécurité israélienne l'avaient empêché de saluer des habitants palestiniens.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron prononce un discours lors d\'une conférence de presse conjointe avec le président israélien à Jérusalem en Israël, le 22 janvier 2020. 
Emmanuel Macron prononce un discours lors d'une conférence de presse conjointe avec le président israélien à Jérusalem en Israël, le 22 janvier 2020.  (ATEF SAFADI / EPA / AFP)