Israël : Benyamin Nétanyahou officiellement désigné pour former le gouvernement

Son gouvernement pourrait être le plus à droite de l'histoire d'Israël, ce qui a suscité des inquiétudes localement et à l'international.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Benyamin Nétanyahou et le président israélien Isaac Herzog, le 13 novembre 2022 à Jérusalem.  (MENAHEM KAHANA / AFP)

Il détenait déjà le record de longévité à la tête de l'Etat hébreu. L'ancien Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, arrivé en tête des élections législatives en Israël avec ses alliés d'extrême droite, a été officiellement désigné pour former un gouvernement, dimanche 13 novembre. 

Plus tôt cette semaine, 64 des 120 députés du Parlement élu le 1er novembre ont recommandé au président, Isaac Herzog, de confier à Benyamin Nétanyahou la tâche de mettre sur pied une nouvelle équipe ministérielle. "Je vous donne le mandat de former un gouvernement", a déclaré dimanche le président aux côtés de Benyamin Nétanyahou, lors d'une conférence de presse à la résidence présidentielle à Jérusalem. "Je serai le Premier ministre de tous, de ceux qui ont voté pour nous et les autres. C'est ma responsabilité", a déclaré "Bibi", 73 ans.

Son gouvernement pourrait être le plus à droite de l'histoire d'Israël, ce qui a suscité d'emblée des craintes, localement et à l'international. Benyamin Nétanyahou a 28 jours pour mettre sur pied son équipe ministérielle, avec un supplément de 14 jours si nécessaire. 

Record de sièges pour l'extrême droite 

Aussitôt après l'annonce des résultats des législatives du 1er novembre – les cinquièmes en Israël en trois ans et demi Benyamin Nétanyahou a commencé les discussions avec ses alliés sur la distribution des portefeuilles ministériels.

Son parti de droite, le Likoud, a obtenu 32 sièges à la Knesset, tandis que ses alliés ultra-orthodoxes ont recueilli 18 sièges et l'alliance "Sionisme religieux" 14. Il s'agit d'un record pour l'extrême droite.

Benyamin Nétanyahou, en poste de 1996 à 1999 puis de 2009 à 2021, revient aux affaires malgré son inculpation pour corruption dans une série d'affaires, et alors que son procès est en cours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.