Elections législatives en Israël : Benyamin Nétanyahou revendique "la victoire"

Selon des sondages à la sortie des urnes, diffusés lundi soir, le Premier ministre israélien devance son rival Benny Gantz à l'issue de leur troisième duel électoral en moins d'un an.

Benyamin Nétanyahou lors d\'un meeting du Likoud, le 29 février 2020.
Benyamin Nétanyahou lors d'un meeting du Likoud, le 29 février 2020. (ARTUR WIDAK / NURPHOTO / AFP)

Le Premier ministre israélien a revendiqué la "victoire", lundi 2 mars, face à son rival Benny Gantz à l'issue des élections législatives en Israël. "Il s'agit d'une grande victoire pour Israël", a écrit sur Twitter Benyamin Nétanyahou après la diffusion de sondages le créditant d'une avance importante sur son rival Benny Gantz.

Selon l'entourage de Benyamin Nétanyahou, ce message a été publié avant un discours de "victoire" qu'il doit prononcer plus tard lundi soir.

L'OLP déplore la victoire des partisans de "l'annexion"

Les sondages à la sortie des urnes diffusés après la fermeture des bureaux de vote créditent le Likoud de Benyamin Nétanyahou de 36 ou 37 sièges sur les 120 du Parlement, contre 32 ou 33 pour la formation Kahol Lavan (Bleu Blanc) de son rival Benny Gantz. Ces résultats doivent clore un troisième duel électoral en moins d'un an et mettre un terme à la plus importante crise politique de l'histoire d'Israël.

Les Palestiniens ont déploré lundi cette victoire revendiquée par le Premier ministre israélien après la diffusion des premières estimations. Celles-ci montrent que "la colonisation, l'annexion et l'Apartheid ont gagné", a déclaré dans un communiqué Saëb Erakat, secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine.