Cet article date de plus de huit ans.

Israël va étendre ses colonies en Palestine après le vote de l'Onu

La décision de l'Assemblée générale de l'Onu d'octroyer le statut d'Etat observateur à la Palestine ne passe pas en Israël. Tel Aviv a annoncé vendredi son intention de construire 3.000 nouveaux logements dans ses colonies. Décision dénoncée par Washington et l'Autorité palestinienne.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Baz Ratner Reuters)

La réaction israélienne après l'adoption du statut d'Etat
observateur pour la Palestine
à l'Onu n'a pas tardée. Un haut responsable
israélien a confirmé vendredi l'intention de son gouvernement de construire
3.000 nouveaux logements dans ses colonies de Jérusalem-Est et en Cisjordanie. Un
projet gelé depuis des années sous la pression des Etats-Unis. La décision de
Tel Aviv a d'ailleurs été vivement dénoncée par Washington :

"Laissez-moi répéter que cette administration --comme
les administrations précédentes-- a dit très clairement à Israël que ces
activités (d'extension des colonies) faisaient reculer la cause d'une paix
négociée" (Hillary Clinton, secrétaire d'Etat américaine)

Une décision également dénoncée par l'Autorité
palestinienne. La construction de nouveaux logements en Cisjordanie serait
synonyme d'une division du territoire. Ce qui compliquerait d'autant plus la
viabilité d'un éventuel Etat palestinien. En réponse -grâce à son nouveau statu
d'"Etat non membre " de l'Onu - l'Autorité palestinienne pourrait
saisir la Cour pénale internationale. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.