Israël autorise la prison pour actes terroristes pour les enfants dès 12 ans

Le Parlement israélien a voté une loi passant de 14 à 12 ans l'âge minimum autorisant la prison pour acte terroriste.

(Le Parlement israélien a adopté une loi autorisant l'emprisonnement des mineurs coupables d’actes terroristes dès douze ans © AFP / THOMAS COEX)

L’auteur d’un acte terroriste pouvait être emprisonné dès 14 ans pour acte terroriste en Israël. Le Parlement vient d'abaisser l’âge minimum à douze ans, alors que le pays déplore de nombreuses attaques commises par des adolescents palestiniens.

A LIRE AUSSI ►►► La sécheresse accroît les tensions entre Israël et la Palestine

Le Parlement indique sur son site internet que la loi, adoptée mardi soir, permet d’emprisonner un mineur coupable "d'un crime grave comme un meurtre, une tentative de meurtre ou un homicide, même si il ou elle a moins de 14 ans". Les enfants risquent ainsi la prison dès douze ans, l'âge minimum pour être jugé pour un acte criminel en Israël.

B'Tselem, une ONG israélienne qui documente les violations des droits de l'Homme, a critiqué cette nouvelle loi. "Plutôt que de les envoyer en prison, Israël ferait mieux de les envoyer à l'école, où ils grandiraient dans la dignité et la liberté, et non pas sous le régime de l'occupation ."