La Syrie au cœur de la visite de Jean-Yves Le Drian en Iran

Jean-Yves Le Drian est arrivé à Téhéran pour demander aux Iraniens de faire pression sur la Syrie afin que Bachar al-Assad laisse l'aide de l'ONU accéder à la Ghouta orientale ce lundi 5 mars.

Voir la vidéo
France 2

Dans la Ghouta orientale, des visages apeurés et des familles en fuite. Depuis le début des attaques du régime syrien, plus de 690 civils ont été tués. C'est dans ce contexte que Jean-Yves Le Drian est arrivé à Téhéran dimanche soir. Le ministre français des Affaires étrangères espère convaincre l'Iran de faire pression sur son allié syrien pour cesser son offensive meurtrière sur l'enclave rebelle de la banlieue de Damas.

L'aide humanitaire attendue ce lundi

Mais Bachar al-Assad entend bien poursuivre sa reconquête du territoire. "Il n'y a aucune contradiction entre une trêve et des opérations de combat. Les progrès achevés vendredi et samedi dans la Ghouta par l'armée syrienne ont été faits pendant cette trêve", a déclaré le dirigeant syrien dimanche. Un premier convoi humanitaire de l'ONU est attendu ce lundi pour venir en aide aux 400 000 habitants assiégés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, à l\'Elysée, le 30 janvier 2018. 
Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, à l'Elysée, le 30 janvier 2018.  (LUDOVIC MARIN / AFP)