Iran : vague de protestations dans plusieurs villes du pays

Une vague de protestations a lieu en Iran. Depuis plusieurs jours de grandes manifestations sont organisées contre la vie chère et contre le pouvoir politique. Des rassemblements interdits par le gouvernement et réprimés par la police.

France 2

Ce sont des vidéos amateurs qui nous informent de l'ampleur des manifestations contre le régime. Dans une ville du sud de l'Iran, les policiers ont dû s'enfuir, abandonnant leur véhicule. Les portraits des leaders de la République islamique sont arrachés, des manifestants évacuent un des leurs, visiblement blessés. Il y aurait déjà deux morts. À Téhéran, les manifestants sont restés mobilisés toute la nuit avec toujours le même slogan : "À bas la dictature !"

Une répression sans faille

Depuis trois jours, l'Iran est secoué par des manifestations contre la vie chère et le chômage, qui touche 30% des jeunes selon des sites officiels. Fait rarissime dans le pays, une femme exhibe son voile qu'elle vient de retirer, avant d'être arrêtée. C'est maintenant des dizaines de villes qui sont touchées par la contestation, du jamais vu depuis l'arrivée des mollahs il y a trente-huit ans. Le régime a appelé à des manifestations de soutien et à une répression sans faille des contestataires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une manifestante lève le poing devant l\'université de Téhéran (Iran), le 30 décembre 2017, au troisième jour d\'une mobilisation contre les difficultés économiques et le régime.
Une manifestante lève le poing devant l'université de Téhéran (Iran), le 30 décembre 2017, au troisième jour d'une mobilisation contre les difficultés économiques et le régime. (AFP)