Iran : plus de 80 morts en huit jours dans des inondations

Plus de 200 villes et plus de 500 villages ont été affectés, dans ce pays de 83 millions d'habitants.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Duex Iraniens marchent le long d'une rivière démolie lors d'une crue soudaine dans le village d'Imamzadeh Davood, dans la partie nord-ouest de Téhéran, le 29 juillet 2022. (MORTEZA NIKOUBAZL / NURPHOTO / AFP)

Plus de 80 personnes ont perdu la vie et 30 sont encore portées disparues en Iran, après des inondations qui ont touché plusieurs régions de ce pays largement aride, ont annoncé, samedi 30 juillet, des sources officielles. L'Iran a souffert d'épisodes de sécheresse répétés durant la décennie écoulée, mais aussi d'inondations régulières dues à des pluies torrentielles.

Depuis le 23 juillet, "59 personnes sont mortes et 30 sont portées disparues en raison des inondations", a déclaré Yaghoub Soleimani, secrétaire général du Croissant-Rouge iranien, cité par l'agence officielle de presse IRNA. Un bilan auquel s'ajoutent les 22 décès annoncés le 22 juillet après des pluies diluviennes dans le sud du pays. Selon Yaghoub Soleimani, 60 grandes villes, 140 plus petites et plus de 500 villages ont été affectés, dans un pays de 83 millions d'habitants.

La province de la capitale Téhéran a été la plus touchée, avec 35 morts, tandis que dans celle de Mazandaran, dans le nord du pays, 20 personnes n'ont toujours pas été retrouvées. D'après la télévision d'Etat IRIB, le ministre de l'Agriculture a estimé les dégâts pour le secteur agricole à quelque 195 millions d'euros. Et ce n'est pas terminé : selon le centre météorologique iranien, le nord et le sud du pays devraient être touchés par de nouvelles pluies dans les prochains jours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Iran

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.