Iran : nouvelles manifestations meurtrières

Du jamais-vu en Iran depuis 2009. Le pays est en proie à une vague de protestations contre la vie chère et le pouvoir. Les violences ont fait une nouvelle victime lors de manifestations lundi 1er janvier.

France 2

Des bâtiments officiels incendiés et des forces de l'ordre prises pour cible. Selon le régime iranien, un policier a été tué par balles lundi soir dans le centre du pays. Trois autres ont été blessés lors des manifestations qui prennent une ampleur inédite depuis le mouvement de 2009. Il y a déjà treize morts depuis jeudi.

Banques incendiées

Les protestataires s'en prennent aux symboles politiques, mais aussi économiques comme les banques ou les distributeurs de billets. Le président iranien voit dans ces émeutes la main de l'étranger. Il accuse les États-Unis et Donald Trump d'attiser la révolte. "Il nous a toujours créé des problèmes", a lancé Hassan Rohani à la télévision. Le président américain, qui soutient la contestation, affirme sur Twitter que "le temps du changement est venu en Iran".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président iranien Hassan Rohani fait un discours à l\'université de Téhéran, le 7 octobre 2017.
Le président iranien Hassan Rohani fait un discours à l'université de Téhéran, le 7 octobre 2017. (HO / IRANIAN PRESIDENCY / AFP)