Iran : les autorités envisagent de modifier la loi sur le port obligatoire du voile

Le procureur général n'a toutefois pas précisé dans quel sens cette loi pourrait être modifiée.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une femme brandit un portrait de Mahsa Amini, une Kurde iranienne de 22 ans morte trois jours après son arrestation par la police des mœurs en Iran, lors d'une manifestation à Hasakeh (Syrie), le 25 septembre 2022. (DELIL SOULEIMAN / AFP)

Le Parlement et l'autorité judiciaire iraniens travaillent sur la question du port obligatoire du voile pour les femmes, a affirmé le procureur général, Mohammad Jafar Montazeri, cité vendredi 2 décembre par l'agence de presse Isna. Ce dernier a également promis des résultats rapides. Toutefois, il n'a pas précisé dans quel sens cette loi pourrait être modifiée. 

Cette annonce intervient presque trois mois après la mort de Mahsa Amini. La Kurde iranienne de 22 ans est morte mi-septembre, après avoir été arrêtée par la police des mœurs iranienne qui lui reprochait d'avoir enfreint le code vestimentaire.

>> Mort de Mahsa Amini : qu'est-ce que la police des mœurs, qui sème la terreur en Iran ?

Le procureur général a annoncé une date prochaine pour les résultats de l'examen sur le port obligatoire du hijab. "Par exemple, nous avons eu une réunion avec la commission culturelle du Parlement mercredi et nous verrons les résultats dans une semaine ou deux", a-t-il précisé lors d'un discours prononcé à Qom, au sud de Téhéran.

Cet ultraconservateur a demandé aux "familles des martyrs" et aux "Hawzah" (séminaires d'étude des valeurs islamiques chiites), d'exiger une action des organes exécutifs dans la lutte contre la désobéissance au port du voile.

Pour sa part, le président Ebrahim Raïssi a déclaré samedi à Téhéran lors d'une conférence : "Notre constitution a des valeurs et des principes solides et immuables (...) Mais il existe des méthodes de mise en œuvre de la constitution qui peuvent être infléchies".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Iran

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.