Iran : la renaissance progressive de l'ancien plus grand lac salé du Moyen-Orient

Le lac d'Ourmia, en Iran, était le plus grand lac salé du Moyen-Orient. Les habitants se mobilisent pour enrayer son assèchement.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le lac d'Ourmia, en Iran, est en train de revivre. Ce joyau national revient de loin. À Ourmia, au milieu d'une immense étendue de sable, un désert pas comme les autres. Ici, il y a vingt ans, c'était le plus grand lac salé du Moyen-Orient. "Il y a vingt ans, c'était de l'eau claire et magnifique. La plage était à un kilomètre d'ici et les gens adoraient venir nager", explique un Iranien qui vient à Ourmia depuis son enfance. Aujourd'hui, le lac regagne du terrain.

Un assèchement enrayé

"Les particules de poussières ont diminué. La consommation d'eau a diminué. Par exemple, nous avions l'habitude d'arroser les terres 12 heures par hectares, maintenant nous arrosons 6 ou 7 heures. Cela impactera les ressources sous-marines et empêchera la baisse du niveau de l'eau et permettra au lac de revivre", explique l'un des habitants d'Ourmia. L'assèchement semble enrayé, mais la renaissance du lac pourrait prendre des années

Le lac d\'Ourmia, en Iran, était le plus grand lac salé du Moyen-Orient. Les habitants se mobilisent pour enrayer son assèchement.
Le lac d'Ourmia, en Iran, était le plus grand lac salé du Moyen-Orient. Les habitants se mobilisent pour enrayer son assèchement. (FRANCEINFO)