Cet article date de plus de quatre ans.

Iran : la population continue de manifester, Rohani durcit le ton

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Iran : la population continue de manifester, Rohani durcit le ton
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Après 4 jours de manifestation en Iran, l'appel au calme du président Rohani n'a pas été attendu. Les Iraniens protestent contre la vie chère, le pouvoir et le chômage.

Très peu d'images parviennent d'Iran. La télévision publique a fait état de dix morts dimanche 31 décembre dans différentes villes du pays. Près de Téhéran, des manifestants ont mis feu à des bâtiments publics et à des véhicules. D'après le commentateur des images amateur, deux personnes auraient été tuées lorsque les manifestants ont volé un camion de pompiers. D'autres images montrent des émeutes populaires contre la vie chère et un chômage des jeunes à près de 30%. Les Iraniens attendaient une ouverture économique après l'accord international sur le nucléaire en 2015.

400 personnes arrêtées

Un accord aujourd'hui contesté par le président américain. Donald Trump encourage même les manifestants iraniens. "Le temps du changement est venu", a-t-il écrit sur Twitter. Le président Rohani a déjà répondu : pour lui, les ennemis de l'accord nucléaire se vengent en provoquant des troubles en Iran. Depuis le début des manifestations, 400 personnes ont été arrêtées, dont 200 à Téhéran. Une centaine a été libérée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.