Iran : Ebrahim Raïssi élu, symbole d’un conservatisme de retour ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Iran : Ebrahim Raïssi élu, symbole d’un conservatisme de retour ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
S.Perez, R.Mathé, L.Lavieille - franceinfo
France Télévisions

L’élection présidentielle iranienne a donné son verdict. C’est Ebrahim Raïssi qui a été élu à la tête du pays. Certains habitants craignent un retour du conservatisme dans le pays.

Les Iraniens étaient appelés à voter vendredi 18 juin et ils ont fait leur choix. Samedi, les résultats ont été dévoilés et c’est Ebrahim Raïssi qui est arrivé en tête de l’élection présidentielle. Certains habitants espèrent que cela fera bouger les choses dans le pays. "Il est dans les institutions depuis le début de la république islamique. Il est donc plus puissant, il a plus de marge de manœuvre que les autres", estime l’un d’entre eux.

Un nouveau durcissement sur les libertés individuelles ?

L’arrivée d’Ebrahim Raïssi au pouvoir pourrait également être un souci aux yeux d’une partie de la population qui craint un durcissement sur les libertés individuelles en Iran. "Il a l’air plus religieux que les autres, on pourrait en subir les conséquences. Déjà aujourd’hui, on n’est pas libre de nos mouvements et ça va surement empirer", déclare une étudiante. Se baladant sans voile dans la rue, elle a dû le remettre après qu’un homme lui ait demandé de le faire. Ayant vu la scène, une commerçante explique qu’il "y a un homme qui vous filmait et il fait partie des services de renseignement. Il dit qu’elle n’a pas le droit de faire ça. (…) Ça ne va pas s’améliorer, c’est clair, ça va empirer. De toute façon, ils ne font rien pour les gens comme moi qui ne faisons que travailler."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Iran

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.