Déficit commercial : la France vend moins qu'elle n'achète

En juin, le déficit commercial de la France s'est une nouvelle fois creusé et la situation risque d'être aggravée par les sanctions américaines contre l'Iran.

France 2

Pas de miracle. En juin, la France a moins exporté (40,9 milliards d'euros) qu'elle n'a exporté (47,2 milliards d'euros). Le déficit commercial s'établit donc à 6,2 milliards d'euros, 200 millions d'euros de plus en un mois. Les exportations repartaient pourtant à la hausse, mais c'était sans compter sur la facture énergétique. La France a acheté plus de pétrole et son prix a explosé à cause des tensions au Moyen-Orient.

Le problème de l'embargo iranien

Dans certains secteurs, la France vend pourtant plus qu'elle n'achète. C'est le cas de l'industrie pharmaceutique, l'aéronautique, notamment grâce aux commandes d'Airbus, l'automobile et le luxe. Le déficit devrait encore se creuser dans les prochains mois, l'embargo américain contre l'Iran devrait faire des dégâts. La France comptait beaucoup sur l'expansion du marché iranien, stoppé par les décisions de Donald Trump.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un Airbus A321 livré pour IranAir en 2017
Un Airbus A321 livré pour IranAir en 2017 (AFP FATEMEH BAHRAMI / ANADOLU AGENCY)