VIDEO. Inde : un chauffeur de la société de VTC Uber accusé de viol

Un impressionnant cordon de sécurité a protégé le suspect à sa sortie du tribunal lundi. Il avait déjà été incarcéré en 2012 dans une affaire similaire.

REUTERS

Une plainte pour viol a été déposée contre un chauffeur de la société de véhicule de tourisme avec chauffeur (VTC) Uber qui officiait à New Delhi. Le suspect, Shiv Kumar Yadav, 32 ans, a été présenté lundi 8 décembre à un juge de New Delhi et maintenu en garde à vue pour trois jours. Depuis, la société californienne est interdite d'exercice dans la capitale indienne. Selon la presse, la compagnie de voiturage n'avait pas vérifié le passé du chauffeur de 32 ans. Incarcéré plusieurs mois dans une autre affaire de viol, il avait été acquitté en 2012, rapportent les médias indiens.

Uber suspend le chauffeur incriminé

Un impressionnant cordon de sécurité a protégé le suspect à sa sortie du tribunal face aux nombreuses manifestations dans la capitale indienne. La société Uber a annoncé avoir suspendu le chauffeur incriminé et avoir fourni aux autorités indiennes toutes les informations le concernant. Uber permet aujourd'hui de commander un véhicule avec chauffeur depuis son smartphone dans plus de 250 villes à travers le monde.

 

 

Les policiers escortent le chauffeur Shiv Kumar Yadav, accusé d\'un viol devant un tribunal à New Delhi 8 Décembre 2014.
Les policiers escortent le chauffeur Shiv Kumar Yadav, accusé d'un viol devant un tribunal à New Delhi 8 Décembre 2014. ( ADNAN ABIDI / REUTERS)