Inde : une fuite dans le moteur à l'origine du report au dernier moment de la mission lunaire

Une fuite dans le moteur cryogénique de la fusée est à l'origine de l'annulation en dernière minute de cette mission spatiale, rapporte la presse indienne.

Des scientifiques de l\'agence spatiale indienne ISRO travaillent sur le véhicule de la mission \"Chandrayaan-2\", le 12 juin 2019, à Bangalore.
Des scientifiques de l'agence spatiale indienne ISRO travaillent sur le véhicule de la mission "Chandrayaan-2", le 12 juin 2019, à Bangalore. (MANJUNATH KIRAN / AFP)

Le report au dernier moment du lancement de l'ambitieuse mission lunaire indienne trouve des explications. Une fuite dans le moteur cryogénique de la fusée est à l'origine de l'annulation de cette mission prévue dans la nuit de dimanche à lundi, rapporte mardi 16 juillet la presse locale.

Très exactement 56 minutes et 24 secondes avant le lancement prévu à 2h51 locales lundi (23h21 dimanche heure de Paris), l'agence spatiale indienne ISRO a annulé le décollage de la mission Chandrayaan-2 pour un problème technique non précisé. Aucune nouvelle date de lancement n'a été annoncée pour le moment. L'expédition devait poser le 6 septembre un atterrisseur et un robot mobile au pôle sud de la Lune, situé à quelque 384 000 kilomètres de la Terre, et faire ainsi de l'Inde la quatrième nation à réussir à poser un appareil sur le satellite naturel.

Une fuite dans une bouteille d'hélium du moteur cryogénique de l'étage supérieur la fusée indienne GSLV-MkIII, le plus puissant lanceur indien, développé localement, a causé le report, selon le quotidien Times of India qui s'appuie sur des sources anonymes au sein de l'ISRO. "Après avoir rempli l'oxygène liquide et l'hydrogène liquide, l'hélium était en train d'être rempli. La procédure est de faire monter la pression de la bouteille d'hélium jusqu'à 350 bars puis de réguler la puissance de sortie à 50 bars. Après avoir rempli l'hélium, nous avons découvert que la pression chutait, indiquant qu'il y avait une fuite", a déclaré un scientifique au journal.