Inde : une soixantaine de personnes sont mortes après avoir été happées par un train

Le drame s'est déroulé pendant un festival hindou dans le nord du pays, alors que les fidèles assistaient à un spectacle pyrotechnique. Ils n'ont pas entendu le train arriver. 

Des personnes sont massées sur les lieux de l\'accident qui a causé la mort d\'environ 60 personnes, le 19 octobre 2018 à Amritsar (Inde).
Des personnes sont massées sur les lieux de l'accident qui a causé la mort d'environ 60 personnes, le 19 octobre 2018 à Amritsar (Inde). (REUTERS TV / REUTERS)

Une soixantaine de personnes ont péri, vendredi 19 octobre, en Inde, quand un train a percuté des fidèles, selon un nouveau bilan de la police publié samedi. Ces fidèles étaient rassemblés pour un festival hindou à Amritsar, dans l'Etat septentrional du Pendjab. Lors du drame, de très nombreuses personnes se trouvaient sur la voie ferrée pour assister à un spectacle pyrotechnique à l'occasion du jour de Dussehra, une fête très populaire dans le nord du pays.

L'accident a fait 59 morts et 90 blessés, a déclaré à l'AFP un haut responsable des services de secours, tandis que les médias faisaient état de 61 morts. Un précédent bilan vendredi soir évoquait au moins 50 morts.

Des habitants et des policiers entourent les victimes de l\'accident de train qui a endeuillé les célébrations du jour de Dussehra, vendredi 19 octobre à Amritsar (Inde).
Des habitants et des policiers entourent les victimes de l'accident de train qui a endeuillé les célébrations du jour de Dussehra, vendredi 19 octobre à Amritsar (Inde). (MUNISH SHARMA / REUTERS)

"Il y avait beaucoup de bruit au moment où les feux d'artifice étaient tirés, et les personnes ont été incapables d'entendre le train approcher", a expliqué un responsable de la police présent sur place. Le train "arrivait très rapidement", a précisé sur une chaîne de télévision un témoin, qui a dit avoir vu un deuxième train heurter la foule. "Tout le monde courait de manière désordonnée et soudain un autre train a percuté des groupes de gens."

Un réseau ferroviaire en décrépitude

Le ministre en chef du Pendjab, Amarinder Singh, a ordonné une enquête sur l'accident et annoncé le versement de 500 000 roupies (environ 6 000 euros) de dédommagement pour chaque victime. "Nous avons des informations selon lesquelles entre 50 et 60 personnes sont mortes. Nous avons demandé aux hôpitaux de rester ouverts toute la nuit pour que les blessés puissent être soignés", a-t-il déclaré à la presse.

"C'est une tragédie déchirante", a réagi sur Twitter le Premier ministre indien, Narendra Modi, qui s'est engagé à consacrer 137 milliards de dollars (119 milliards d'euros) sur cinq ans pour moderniser le réseau ferroviaire en décrépitude.

Près de 15 000 personnes périssent dans des accidents ferroviaires chaque année en Inde, selon un rapport gouvernemental de 2012. Le réseau pâtit notamment d'un manque d'investissements dans les infrastructures, la priorité ayant toujours été donnée au maintien de tarifs bas pour les quelque 23 millions de passagers qui l'utilisent quotidiennement.